Conférence Arnica Montana

"De nouveaux outils pour une détection précoce des insectes envahissants" par Alain ROQUES.

Mercredi 11 septembre à 20h30 à la MJC

Entrée gratuite

 

Alain ROQUES, Directeur de Recherche INRA, Zoologie forestière, Centre de Recherche Orléans.

La mondialisation des échanges commerciaux, couplée à une réduction considérable du temps de transport des marchandises entre les continents conduit à une accélération exponentielle de l’arrivée accidentelle d’espèces exotiques d’insectes en Europe.

En moyenne, près de 19 espèces nouvelles s’établissent ainsi chaque année, avec parmi elles certaines à fort important impact écologique, sanitaire ou économique comme la pyrale du buis, le frelon asiatique ou le moustique-tigre.

Une fois établies, leur éradication est la plupart du temps impossible. Un problème supplémentaire réside dans le fait que la plupart des espèces qui arrivent aujourd’hui n’ont jamais été signalées auparavant comme envahissantes sur d’autres continents, et en conséquence ne sont pas inscrites sur les listes d’espèces de quarantaine à surveiller. La majorité arrivent avec le commerce des plantes ornementales ou le bois et ses dérivés (palettes, etc…). Les recherches actuelles portent donc sur la définition de méthodes d’identification des espèces potentiellement envahissantes en amont de leur arrivée. Cela a ainsi conduit l’INRA à tester l’intérêt de plantations sentinelles d’arbres européens en Chine, pays contribuant le plus à ces invasions en Europe. 

Un autre volet concerne la définition de pièges permettant la détection automatique de ces espèces lors de l’arrivée dans les ports et aéroports d’entrée, avant qu’elles ne puissent s’établir à l’extérieur.

L’exposé présentera les progrès récents obtenus dans ces domaines.

 

conference_arnica_montana_sept_2019.jpg

À lire aussi

Infos +

Partager cette page