Via Guisane

Un projet de cheminement doux pour relier les communes de la vallée de Serre-Chevalier, de Briançon au Casset.

Les élus du SIVM de Serre-Chevalier et de Briançon proposent de relier, par un cheminement doux, les différentes communes de la Vallée, été comme hiver.

La voie, qui serait réservée aux déplacements non motorisés (sauf pour certains résidents et agriculteurs), faciliterait la mobilité autant des habitants que des vacanciers. Elle offrirait de nouvelles opportunités de promenade, à pied, à vélo, en rollers, en raquettes…

Un premier projet avait été étudié en 2012. Il avait fait l’objet d’une enquête publique en 2014 qui n’a finalement pas pu aboutir à la réalisation de l’ouvrage. Une des raisons était que le projet ne rencontrait pas suffisamment l’adhésion des habitants.

Aujourd’hui, les élus ont décidé de le faire évoluer sensiblement, et d’ouvrir une concertation avec les citoyens pour, ensemble, définir le meilleur projet. Toutes les personnes concernées (habitants, agriculteurs, résidents secondaires, professionnels du tourisme, vacanciers…) ont pu participer à cette concertation qui s'est tenue de février à avril 2019.

 

Les caractéristiques du projet

  • Un itinéraire reprenant en grande partie des chemins existants ou de petites routes, qu’il va falloir réaménager et sécuriser
  • Un cheminement réservé aux déplacement non motorisés (sauf pour certains résidents et agriculteurs)
  • Une réglementation et une signalétique adaptées, pour assurer la sécurité des usagers et valoriser le patrimoine de la vallée
  • Un coût entre 5 et 7 millions d’euros (en fonction du tracé qui sera retenu et des ouvrages à réaliser)
  • Les premiers ouvrages pourraient voir le jour à partir de 2021

Le projet est porté par le SIVM de Serre-Chevalier (regroupant les communes de Saint-Chaffrey, Le-Monêtier-les-Bains, La-Salle-les-Alpes), et la commune de Briançon.

 

Les objectifs du projet

  • Relier les différentes communes de la vallée par un cheminement doux, longeant la Guisane
  • Offrir un nouvel itinéraire de promenade, été comme hiver, à pied, à vélo, en roller, en raquettes…
  • Proposer une alternative à la voiture pour les déplacements du quotidien et réduire leur empreinte carbone
  • Valoriser le patrimoine naturel, bâti et les paysages de la vallée
  • Sécuriser et encadrer une fréquentation déjà existante, qui traverse actuellement des propriétés privées, des prairies de fauche, des zones qui ne sont pas correctement aménagées

 

Et après ?

Les résultats du questionnaire et les observations recueillies au cours des 4 rencontres publiques seront analysés en détail par les collectivités et leurs bureaux d’étude. Les principales évolutions retenues seront annoncées sur le site du projet et communiquées aux participants par courriel.

Les études se poursuivront jusqu’au dépôt d’un dossier d’enquête publique. Cette dernière phase pourra avoir lieu à l’automne 2019. Elle permettra au public de se prononcer à nouveau sur le projet tel qu’il sera ressorti de la phase de concertation, avant que sa réalisation soit lancée, si l’Etat donne son accord.

 

Un 1er tronçon à Briançon

En 2018, une 1ère partie de la voie douce a été aménagée sur 350 m le long de la Guisane, entre le pied de station du Prorel et la résidence HLM Les Cros. Orchestrés par la Ville de Briançon avec le concours de l'association "Environnement & Solidarité", les travaux ont consisté à élargir le sentier existant, à le conforter, à le couvrir d'un sol stabilisé sablé naturel puis à le border de barrière en bois. A l’automne, une table d’orientation et un abri seront installés.

 

Site Web du projet Via Guisane

À lire aussi

Infos +

Partager cette page