Projet Coeur de Ville

Un écoquartier voit le jour en lieu et place des anciennes casernes militaires.

Au commencement, une friche militaire

En 2009, après le départ de l’armée, la Ville de Briançon devient propriétaire du site des anciennes casernes militaires, déployé sur 9 hectares. Sous l’impulsion de son maire Gérard Fromm, la municipalité saisit cette opportunité exceptionnelle pour doter Briançon d’un vrai centre-ville et revitaliser l’économie locale. Découvrez la présentation et la genèse du projet.

Pour permettre l’émergence de l’écoquartier Cœur de Ville, il a fallu démolir 33 des 39 bâtiments militaires, dépourvus de valeur architecturale. Ces travaux de déconstruction ont été orchestrés par l’aménageur public AREA Région sud, auquel la Ville a délégué la réalisation du Cœur de Ville.

 

 

La naissance d’un écoquartier

Aujourd’hui l'éco-quartier est en pleine édification.
L’avenue du Général Barbot s’est pourvue de larges trottoirs et d’un enrobé neuf. Ils se pareront prochainement de candélabres et d'arbres, dont des pommiers et des tulipiers. Cette voie de circulation limitée à 20 km/h permet des déplacements doux.

Le cinéma multiplexe et la résidence seniors ont ouvert leurs portes en avril 2019.
Les premiers logements seront livrés en juillet 2019
Quant à la médiathèque, en cours d'aménagement, elle accueillera le public à l'automne 2019. Trois fois plus spacieuse et plus garnie que l’actuelle bibliothèque, elle abritera aussi les archives de la Ville.

 

Ecoquartier oblige, le Coeur de Ville est respectueux de l'environnement et du développement durable. Les bâtiments sont raccordés à une chaufferie bois et à un réseau de chaleur urbain. La dimension écologique transparaît dans un certain nombre de choix :   matériaux utilisés (bois, béton, zinc),  terrasses végétalisées, capteurs solaires, chauffage bois, sobriété énergétique des bâtiments,  récupération des eaux de pluie, traitement des déchets, respect des canaux…

 

cdv_planche_faloci.jpg

 

 

Un poumon vert au coeur de la Ville

Sous nos yeux, un quartier sort de terre, comme une ville au temps des pionniers. Mais qu’on se le dise, après les pelleteuses, le bruit et la poussière, le paysage verdira ! Arbres fruitiers et ornementaux étendront leur feuillage dans l’avenue Barbot, le parc et les venelles de l’écoquartier, tapissé de pelouse. Aperçu en image.

De part et d’autre de l’avenue, côté Berwick et Colaud, deux larges espaces publics se répondront avec un soin particulier apporté au traitement paysager des sols et du mobilier urbain qui comprendra notamment des bancs publics et des mâts d’éclairage. Des plantations verdiront ces lieux vivants, où les citoyens pourront se réunir autour de moments collectifs et festifs. À terme, les places devraient s’animer de terrasses de cafés et de restaurants.

 

le_verdissement_de_lecoquartier.jpg

 

coeur_de_ville_en_2026.jpg

Infos +

Le Cœur de Ville a sa maison
Aménagée dans un ancien container sur l'avenue Barbot, la Maison du Projet Cœur de Ville est un lieu d’information, d’exposition et d’échanges ouvert à tous. On y vient aussi pour des conférences, des visites de chantier bimensuelles… Poussez la porte !

 

Afin de garder une trace mémorielle de ce moment de bascule urbanistique, la Ville a demandé à des artistes locaux de réaliser un inventaire photographique des anciennes casernes et un film témoignage.

 

 

 

 

Partager cette page