Vous tes ici :

Une mdiathque
palpitante
en Coeur de Ville


Le 21 novembre 2016, a t dvoil le nom du laurat du concours d'architecture pour la ralisation d'une mdiathque accueillant un service d'archives municipales. Cette ruche culturelle ouvrira ses portes en 2019 dans l'coquartier Cœur de Ville, entre les deux casernes principales de Berwick.

Il nous fallait un projet pour rentrer dans le XXIme sicle et dans la modernit, pour toucher plus de monde. Le Coeur de Ville a t une vritable opportunit. rsument avec enthousiasme Anthony Sittler, directeur de la Bibliothque de Brianon en charge de cette mutation et Nicole Gurin 1re adjointe la culture.
En 2013, la Bibliothque ftait ses 100 ans d’existence. La jeune centenaire ne manque pas de charme. Face la Maison du Pape on peut lire en coutant les gargouillis de la fontaine et en admirant les rosiers du jardin. Mais 150 m2 en tout et pour tout, c’est bien trop peu pour proposer des animations ouvertes tous, pour faire vivre des espaces diffrencis et inviter le numrique dans les pratiques.


de l'espace et des espaces

Nous sommes en 2019, en plein Cœur de Ville, l’ore du nouveau parc verdoyant. La mdiathque, inonde de lumire, bourdonne d’animation.
Sur prs de 900 mtres carrs, on dambule dans des espaces thmatiques autorisant une varit d’usages simultans pour toutes les gnrations.


Avec 1600 m2 dont 900 ouverts au public, la mdiathque va compltement changer les pratiques et les usages des
Brianonnais. On n’ira plus seulement la bibliothque pour chercher ou rendre un livre. On ira passer du temps,
retrouver des amis, se dtendre en coutant de la musique, travailler plusieurs, se connecter et se dconnecter.
Il y aura des zones calmes et des zones vivantes, des espaces pour se retrouver et des espaces pour se rfugier.

De plein pied, ce btiment lumineux et ouvert sur l’extrieur et sur des patios, sera accessible au public handicap.
Le sous-sol sera rserv aux archives de la ville qui sont trs riches. Tous les documents anciens dont certains sont hautement symboliques comme la Charte des Escartons de 1343 seront conservs dans des conditions optimises
et matrises. Les Brianonnais auront accs ces documents dans une salle de consultation au niveau 0.


Visite virtuelle

Plutt que des cloisons, ce sont des ambiances sonores et esthtiques qui marqueront les diffrents espaces travers lesquels on pourra circuler librement. En entrant, on trouvera un espace d’accueil et un lieu o s’asseoir pour consulter la presse du jour. On pourra ensuite circuler librement entre l’espace enfant et sa salle de contes, l’espace ados avec son rayon BD et ses jeux vido tout proches de l’espace multimdias avec tablettes et crans pour visionner des documentaires en ligne. Plus calmes, les espaces littrature et fiction , et documentaire et travail permettront de faire des recherches, de travailler en petit groupe…

Une salle pouvant accueillir du public permettra d’organiser des rencontres et des spectacles.
Partout, on pourra brancher son ordinateur et se connecter. On pourra aussi lire et emprunter des vrais livres d’encre et de papier.

Mdiathque 3me lieu

La mdiathque ne sera plus un simple lieu de passage qu’on traverse en coup de vent pour emprunter des documents. Ce sera un lieu de vie, o l’on prendra le temps de s’installer confortablement, de s’attarder sur une lecture, une coute, un visionnage et surtout de se rencontrer. C’est l que rside tout l’attrait de la mdiathque, convertie en lieu de sociabilit , s’enthousiasme Anthony Sittler, chef du projet mdiathque et responsable du Ple Cuture de la Ville de Brianon

Il s’agira donc d’une mdiathque 3me lieu pour reprendre un concept en vogue actuellement, bien que forg il y a prs de 40 ans par le sociologue amricain Ray Oldenburg. Il distinguait trois lieux : le premier, le foyer ; le deuxime lieu, celui du travail ; et le troisime lieu, celui o l’on rencontre d’autres personnes, o se cre du lien social. Ce dernier est un lieu neutre, accessible tous et o l’galit prvaut entre les individus, sans rfrence leur place dans la socit. En France, l’archtype du troisime lieu, c’est le caf. A Brianon, la mdiathque remplira prochainement la mme fonction.

Marc Boudier pour Gautier Conquet et Associs

leprojet architectural de la mdiathque

Aprs deux phases de slection, le cabinet lyonnais Gautier Conquet a fait l’unanimit auprs du jury (voir ci-dessous, Gense du projet : les tapes cls). Compose d’architectes et de paysagistes, l’quipe a dj sign quatre ralisations de mdiathques ainsi que le Lingot, difice abritant les Archives Dpartementales du Rhne Lyon.

Les Archives Dpartementales du Rhne Lyon, signes Gautier Conquet


Les architectes ont dessin le btiment en suivant les prconisations mises par Pierre-Louis Faloci concernant la hauteur et l’emprise au sol du btiment. Bton, bois et verre sont les trois matriaux choisis pour cette ralisation qui rpond des normes environnementales exigeantes. C’est un projet qui vise le label BDM niveau Or (Btiments Durables Mditerranens). Une certification qui permet de minimiser l’impact des matriaux et de rduire les consommations d’nergie. A Brianon, le bois utilis sera issu d’une filire locale et durable certification Bois des Alpes . L'usage de matriaux bio-sourcs sera privilgi.
Un btiment public exemplaire !

La qualit du projet a t salu par Pierre-Louis Faloci, architecte en chef du Cœur de Ville. Je ne les connais pas mais je tiens souligner que l’esprit du projet Cœur de Ville, dfini dans la fiche de lot, a bien t respect. (voir ci-dessous Gense du projet : les tapes cls).

Pos entre les deux casernes principales de Berwick, le btiment ne dpassera pas 5,20m de haut. Il s’adaptera aux conditions d’ensoleillement et de dneigement de Brianon avec une faade Sud entirement vitre. Tout en transparence, baign de lumire naturelle, il fera la part belle au bois, au bton et au verre.

Dploy sur deux niveaux -dont un sous-sol renfermant le magasin des archives et de la mdiathque- l’difice sera tourn vers la nature (patio, jardin, jardin d’hiver) et fondu dans le paysage, sa toiture vgtalise faisant cho au parc du Cœur de Ville. Ecoquartier oblige, il sera conforme aux exigences du label Btiments Durables Mditerranens (BDM) qui impose le recours certains matriaux, aux nergies renouvelables, des dispositifs d’conomie d’eau et de gestion des eaux pluviales.

Quant l’amnagement intrieur, il sera soigneusement scnographi en vue d’un confort optimal. Les 1080 m2 de plancher abriteront 5 univers thmatiques desservis par des parcours fluides (voir ci-dessous, Nouveauts tous azimuts). L’accent sera mis sur la modularit afin d’agencer les espaces au gr des besoins d’animations du lieu.


Nouveauts tous azimuts

Mariage de la mdiathque et des archives municipales en Cœur de Ville

Aujourd’hui : la bibliothque est dans le bas de la Gargouille, les archives au 1er tage de la mairie.
Demain : rassembls en une unit de lieu, les fonds modernes et anciens de la mdiathque ctoieront un fonds d’archives municipales remontant au XIIIme sicle. Le btiment sera deux pas du cinma et du skatepark, aimantant un public d’adolescents qui frquente actuellement peu la bibliothque. Accessible aux personnes handicapes, il sera amnag sur un seul niveau avec de larges espaces de circulation et sera entour de places de stationnement (parking du Champ de Tir et parking du cinma).
Comme l’explique Nicole Gurin, cette mutualisation des archives municipales et de la mdiathque a sduit la Direction Rgionale des Affaires Culturelles (DRAC) qui a octroy pour cette raison un financement de 50% au lieu des 35% habituellement rservs aux mdiathques.

Arrive en force du multimedia

Aujourd’hui : ni ordis, ni wi-fi.
Demain :
Accs wi-fi
-13 postes informatiques pour naviguer sur internet, se rendre sur le portail web de la mdiathque, accder des plateformes en ligne de formation en langues ou au code de la route
-Bornes de visionnage de fictions ducatives, de jeux vido et de documentaires
-Bornes d’coute
-Mise disposition de tablettes et de liseuses
-Automates de prt et de retour des documents en complment de l’accueil physique.

3 fois plus d’espace d’accueil

Aujourd’hui : 246 m2
Demain : 1080 m2

36% de documents supplmentaires

Aujourd’hui : 22 000 documents tous supports (livres, CD, DVD, presse).
Demain : 30 000 documents tous supports avec un renforcement du fonds ado. Habituellement, la bibliothque procde 1400 acquisitions/an. De 2017 2019, elle doublera la mise afin d’enrichir le fonds actuel de 8000 nouveaux documents d’ici l’ouverture de la mdiathque.

5 univers dcloisonns et volutifs

Aujourd’hui : la bibliothque se limite deux pices, dont une petite salle de lecture qu’il faut condamner pour organiser des animations. Elle ouvre sur un petit jardin public.
Demain : en plus d’un espace d’accueil chaleureux de 150 m2, la mdiathque accueillera 5 univers thmatiques modulables au gr des besoins : un espace 0-10 ans aisment convertible en salle de contes / un espace loisirs culturels ados-adultes / un espace de travail prolong de la salle de consultation des archives / un espace modulable ddi aux rencontres culturelles (cf ci-dessous cration d’une salle multi-usages polyvalentes ) / un espace gestion et maintenance rserv au personnel.
Les circulations entre ces espaces dcloisonns dessineront un parcours fluide, rythm d’expositions temporaires.
D’autres espaces, ouverts sur la nature, feront leur apparition : un petit jardin d’hiver vitr, un patio ainsi qu’un jardin rserv la mdiathque.

Cration d’une salle multi-usages polyvalente

D’une capacit d’accueil de 50 personnes, elle sera pourvue d’une entre indpendante de la mdiathque. Les associations, par exemple, pourront y organiser des runions ou confrences.

Plages horaires amplifies

Avec une ouverture possible non-stop un jour par semaine

Equipe lgrement renforce

Forme au numrique, l’quipe de la mdiathque devrait passer de 6 7 personnes.


Le mot des bibliothcaires

C’est un bonheur de dcouvrir les plans des architectes. Ca concrtise un rve nourri depuis de longues annes.

Comme le Cœur de Ville sera plus accessible que la Gargouille, on espre capter un nouveau public. C’est stimulant ! En plus, on aura davantage de place pour proposer des animations. Ca nous permettra d’exercer pleinement la polyalence de notre mtier.

On va enfin ressembler des bibliothcaires du 21me sicle ! Grce aux bornes automatises d’emprunt et de restitution, on aura plus de temps pour organiser des animations, accueillir le public et l’accompagner dans la dcouverte du lieu et des collections. Ca va nous amener redfinir notre mission en sachant que la prsence humaine et la convivialit sont au cœur de la russite du projet.

Ce ne sera plus du emporter mais du sur place : les gens ne viendront pas seulement emprunter des documents pour en profiter la maison. Comme le lieu sera trois fois plus grand, avec 5 espaces thmatiques et des quipements multimedia, ils pourront s’installer confortablement, prendre le temps de bouquiner, visionner une vido, couter de la musique, naviguer sur le Net, boire un caf. Et on pourra prvoir des animations dans un espace sans gner les occupants d’un autre espace recherchant le calme pour lire ou travailler .

Gense du projet : les tapes cls

2010
Ds son lection, la nouvelle quipe municipale de Grard Fromm entreprend de doter Brianon d’une mdiathque. Nicole Gurin, adjointe la Culture, frappe la porte de la Direction Rgionale des Affaires Culturelles (DRAC). D’abord hsitante, la DRAC est bientt convaincue du bien-fond du projet d’une mdiathque adosse un service d’archives municipales. Elle encourage la Ville et l’assure d’un financement exceptionnel hauteur de 50 %.

2012

La municipalit inscrit la programmation d’une mdiathque vocation intercommunale, axe sur le multimedia, dans le projet Cœur de Ville. L’architecte en chef Pierre-Louis Faloci dtaille dans une fiche de lot les exigences que devra respecter cet quipement structurant : implantation entre les casernes, faible hauteur, toit vgtalis, transparence….

2013

Aprs de longs mois de rflexion et d’tude, les lus et l’quipe de la bibliothque, emmene par Catherine Delamette, laborent un Projet Scientifique et Culturel. Ce document dessine les contours de la mdiathque telle qu’ils la souhaitent et l’imaginent. Le projet est vot lors du Conseil municipal du 18 dcembre 2013.

2014

Un chef de projet mdiathque est recrut par la Ville. Il orchestre l’appel d’offres qui permet de s’adjoindre les services d’un programmiste - agence d’ingnierie culturelle -pour accompagner la Ville dans cette ambitieuse ralisation.

2015

Le cabinet d’tude parisien ABCD, spcialis dans la ralisation de mdiathques, est retenu. Il rencontre les lus et l’quipe de la bibliothque qu’il accompagne dans la dfinition des espaces et des fonctions du lieu. Puis il traduit leurs envies, dtailles en 2013 dans le Projet Scientifique et Culturel, sous forme d’un programme technique dtaill.

2016

En avril 2016, la Ville de Brianon lance un concours de matrise d’œuvre pour la ralisation d’une mdiathque comprenant un service d’archives. 45 cabinets d’architecture rpondent.
Le 8 juin, un jury compos d’lus de la majorit et de l’opposition municipale et de professionnels de l’architecture slectionne 4 candidats sur dossier, partir de leurs ralisations prcdentes et d’une note d’intention.
Les 4 candidats ont trois mois pour prsenter un projet sur mesure pour Brianon, illustr de plans, dessins, planches de l’intrieur et de l’extrieur du btiment.
Le 29 septembre, un 2me jury se runit pour analyser les 4 projets, anonymes. Le cabinet Gautier Conquet emporte l’adhsion de tous. Il faut attendre la notification du march, le 21 novembre 2016, pour que soit dvoil le nom du laurat.

2017

Dbut des travaux l'automne avec le creusement des fondations.
Pour remplir les rayons, les bibliothcaires sont dj pied d’oeuvre. D’ici l’ouverture il n’y a pas moins de 7 500 documents choisir et acheter. En coulisses l’quipe prpare dj trs activement l’organisation et l’offre d’un lieu dont les Brianonnais sont impatients de pousser les portes.


Les chiffres

Budget

4,1 millions d’euros pour la structure, incluant les frais de concours, la rtribution de l’architecte, les tudes et les travaux
Auxquels s’ajouteront 700 000 € d’quipement informatique et de mobilier

Financement prvisionnel du projet :

50 % Etat - DRAC (Direction Rgionale des Affaires Culturelles)
7,20% Etat via le fonds SIPL (Soutien l’Investissement Public Local)
13,50 % Rgion Provence-Alpes-Cte d’Azur
9,30% Dpartement des Hautes-Alpes
20% Commune de Brianon


Planning prvisionnel

Mars 2017 : dpt de permis de construire
Mars 2018 : dbut des travaux
Septembre 2019 : ouverture du lieu